Inciseiv

à Joseph Joubert


Le jardinier de maintenant-maintenant
pique et plante ;
se plante, pile dans le jardin
en question.
Il pousse,
joue des coudes
plus-que-privément.
Pousse de bambou catégorie A,
et non cuivre jaune.
Il se préface actuellement,
et veut l’idiome
des autres gens
avec lui.
Le crible, la trémie,
le bluteau poétiques.
‹‹ Il faut que les vers
soient de verre. ››

Il y a un bon moi
et un moi mauvais,
un large et un serré,
un chiche et un qui donne,
un qui s’étend et un qui
s’enlace
(auto-thyrse ?).
Le moi beau
a des plaisirs louable;
le moi vilain
a des séverités
et des indifférences
coupables.
dans le moi vilain,
tout est lividité.
Un bon moi
est un instrument
à vent
ou un instrument
à cordes.
L’accordé doit se monter.
(Chacun est loin.)
Il faut mettre ses nerfs d’accord ;
mais il se détend et détonne
facilement.
Il faut le remonter souvent,
ou qu’il se remonte.

Il y a des têtes paresseuses
et il y a des physiques paresseux,
des nonchalances
lenteurs de mouvement,
incapacités de soin,
de souci et attention,
de cure et des manques d’activité.
Il y a des langueurs de conduite
qui viennent
du circuit physique.
Ou les tendons sont trop lâches,
ou la tête et le cœur
manquent d’animation.
On a affaire
ou au lambin
ou au fainéant.
Le fainéant
se secoue parfois
et donne
de la boue lumineuse.
Dans chaque homme
il y a une partie brutale.
Chez certains, elle est vive,
mais légère et déliée,
elle sort facilement ;
chez d’autres elle est épaisse,
opaque, étoffée,
elle ne s’évapore pas facilement
et retombe plutôt
sur elle-même.
Dernière possibilité :
qu’elle soit violente, enflammée,
ardente, à fair peur :
comme dit Joubert
volcan de feu
plutôt que volcan d’eau.

(Érudition cachée :
épines sous feuilles,
sous fleurs
ou sous verre ;
nœuds sous écorce,
rudesse sous poli.
Du sec.
Et pourquoi pas ?
Il y a du sec de qualité
dans le monde.)

Il faut agir tant qu’on vit.
Mais est-ce qu’il faut
se démener
à la fin
comme au début ?
Il faut se secouer
pour ce qui fuit
ou pour ce qui vient ?
On doit planter
et non bâtir (comme des grands Seigneurs)
si de la vieillesse vient toujours,
et c’est le cas.
Le fuyant vient.


retour