La saleté est douce
aux joues du malade.

Quand tu te dresses contre le sable
il n'y a plus de peur mais la fièvre
persiste parmi les insectes féeriques

et l'odeur de Dieu est animale.
L'herbe fraîche est ton infirmière, et le bois de santal.

 

-->