"Il m'est arrivé" "de trouver une sortie" "de métro" ("m'a dit la femme")
"il m'est arrivé" "de trouver un escalier" "qui menait" "à une sortie" "provisoirement
déverrouillée" "j'ai ouvert la porte qui donnait sur – " "il y avait une " "lumière"
"antarctique, là-haut" "Comme si l'aube ou le crépuscule, mais" "ni l'un ni l'autre" "Tout le monde

était en noir" "cachemire noir" "diamants discrets" "le regard méfiant,
sombre" "Etait-ce" "les vacances d'hiver?" "je voyais" "des lumières rouge écrasé"
"reflétées" "par des flaques neigeuses" "Des lumières blanches" "dans des arbres nus"
"Pour moi" "le temps avait gelé" "la douleur passée" "du temps"

"où j'étais jeune," "avant que je ne descende," "que je ne descende ici – " "avant
que je ne me sois volontairement" "éloignée du " "monde d'en haut" "quitté"
"l'université – " "je me suis souvenue alors" "d'il y a longtemps" ("alors que j'étais"
"près de la sortie") "d'une bibliothèque où j'étais entrée" "dans cette lumière partielle, au

Printemps" "Il y avait de l'herbe," "il y avait des fleurs" "De grandes fenêtres"
"donnant sur l'herbe" "Et des étagères pleines" "de livres" "tous les livres du
monde" "Les livres avaient pourri," "noirs et moisis" "Se désagrégeaient"
"dans mes mains" "Tous les livres étaient" "pourris et noirs" "Etaient comme des momies"

"Encore le corps du" "tyran" "Tout est son corps" "Le monde est" "sa
momie" "Là-haut, là-haut" "ici-bas la" "pourriture est plus"
"désespérée," "comme si" "une émotion riche" "la douleur," "pouvaient encore nous transformer"
"malgré lui" "malgré son pouvoir, et" "sa tyrannique" "…ignorance,"

"qui passe pour" "la connaissance – " "Et donc bien sûr je" "suis entrée à nouveau" "entrée
à nouveau" "dans le métro – " "je ne peux pas le quitter" "jamais" "à moins que"
"nous ne le quittions tous – "

Traduit par Anne Talvaz


retour